Où en est l’économie allemande

Le monde reconnaît que l’économie allemande est impeccable, solide et forte. Toutes les nations devraient calquer leurs systèmes économiques sur l’économie allemande. En ce qui concerne la compétitivité, ou encore le travail, ou des finances, il n’y a rien à redire. Cependant, il semble que l’économie allemande n’est pas si lisse qu’on pourrait le croire. En effet, elle cache une grande complexité de fragilités. Examinons les quelques atouts ainsi que les faiblesses de cette économie qui se veut être un modèle pour tous.

Les faiblesses de l’économie allemande

Comme partout ailleurs, il y a beaucoup de faiblesses également dans l’économie allemande. Parlons par exemple des mini-jobs. De quoi est-ce qu’il s’agit ? D’un petit emploi à temps partiel et bien évidemment avec un salaire précaire. Ce sont surtout des femmes qui ont ce genre de postes, et il n’offre aucun avantage sur les droits sociaux. De plus, les mini-jobs n’ouvrent pas une opportunité d’un emploi plus intéressant à temps plein. Ensuite, vient la pauvreté, qui, oui, est bel et bien présente en Allemagne et qui s’accroît sans cesse. En 2015, la pauvreté était de plus de 17% en Allemagne contre 13% en France. Une dernière faiblesse de l’économie allemande c’est la démographie qui est elle aussi très faible. La société est donc vieillissante.

Quels sont les atouts de l’économie allemande

L’économie allemande est toutefois très solide étant donné sa forte compétitivité. Question commerce, l’Allemagne est très puissante. Leur stratégie commerciale est extrêmement performante. Rien qu’en 2016 par exemple, l’Allemagne à fait plus de 250 milliards de dollars de bénéfices. L’Allemagne est la première en tête de liste des exportateurs mondiaux. Ensuite, en ce qui concerne le travail, les méthodes d’Angela Merkel sont efficaces, car depuis qu’elle est au pouvoir, le chômage à bien diminué. En 2005, il était d’environ à plus de 11%, et aujourd’hui de 3,7%.